Actes-types.com : le portail des Avocats, Huissiers, Notaires...

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

Question juridique n°27380 , Jun 10, 2014
Bonjour, j'ai signé un compromis de vente (les 7 jours viennent d'être dépassés) pour un appartement donnant sur cour bitumée au rdc d'un immeuble antérieur à 1900, sur paris.
cet appartement étant au rdc, il y a des caves sous le bien en question.
je ne m'étais pas rendu compte que l'appartement était très humide lors de ma première visite.
toutefois il est indiqué dans le dernier pv d'ag que les propriétaires au rdc se plaignent d'humidité (ce n'est donc pas un vice caché).
samedi, je suis retourné pour revoir le bien et j'ai effectivement constaté, avec un testeur d'humidité, que la plupart des murs en pierre sont "remplis" d'eau.
les murs intérieurs ont été entièrement doublés il y a quelques années, pour cacher l'humidité (dans la cuisine, il y a du lambris sur une hauteur d'un mètre).
l'atmosphère n'est pas saine, cela me semble dangereux pour la santé de vivre dans cet appartement.
le préavis de 7 jours du compromis étant dépassé d'un jour, ai-je toujours des droits pour : faire baisser le prix de vente, annuler la vente (santé) ou faire réaliser des travaux d'assainissement par l'actuel propriétaire (un avenant peut-il etre négocié) ?
Il est indiqué que le bien est vendu dans l'état.
je devrais signer l'acte de vente début août.
merci beaucoup pour vos précieux conseils.
cordialement.

« Les lois ne font pas les nations, elles sont l’expression de leur caractère. » Prosper Mérimée