Actes-types.com : le portail des Avocats, Huissiers, Notaires...

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

Question juridique n°26740 , Apr 11, 2014
Voilà ma mère vient d'être placée dans une maison de retraite spécialisée et forcement je pense qu'on va être solliciter sauf qu'elle nous a abandonné il y a 33 ans, abandon du foyer conjugal et abandon de ses enfants se qui veut dire plus jamais revu jusqu'à ce jour, jamais payé de pension alimentaire à mon père, jamais inquiété si nous avions à manger, habillé et ni de notre éducation.
C'est moi l'aînée de la famille qui a pris le rôle de mère à 15 ans avec 1 sœur et 2 frères.
Et je pourrais encore en dire car notamment de la maltraitance qu'elle nous faisait subir, ce serait aujourd'hui, on la mettrait en prison.
Je sais qu'on doit l'obligation alimentaire à nos parents, pour mon père oui si cela se produit car c'est lui seul qui nous a élevé mais pour notre mère qui a fait la morte pendant toutes ses années.
N'avons nous pas en tant enfant aussi des recours, une loi qui nous protège car elle aussi n'a pas fait son droit d'obligation alimentaire.
J'espère que j'ai été assez explicite et merci d'avance pour la future réponse.
Cordialement.
637
vues
Réponse du Apr 4, 2014 11:42 AM par :
3 rue Commandant Debelle 38000 Grenoble
Bonjour,

La situation que vous décrivez est forte regrettable, dans la mesure ou comme le précise le Législateur (article 205 du Code civil) « les enfants doivent des aliments à leur père et mère et autres ascendants qui sont dans le besoin ».
Au travers de cette disposition, il vous faut comprendre que cette obligation alimentaire vous incombe à vous et vos frères et sœurs, sauf si vous entendez la contester ou que vous l'avez déjà fait ne serais-ce, eu égard aux propos que vous relatez.
Ainsi, il vous appartient de démontrer de manière irréfragable que votre Mère a failli à ses devoirs et ce ne sera que dans ces conditions éventuelles et, dans le cadre d'une instance judiciaire, que vous pourrez invoquez tels arguments etc... dans le sens des explications que vous nous avez donné.
Soit que votre Mère aurait manqué « gravement » à ses obligations envers vous (article 207 du code civil).
Ainsi, il se pourrait que vous ne soyez pas tenus de vos obligations alimentaires envers votre mère si vous veniez à prouver vos dires.
Cordialement.

« L’égalité entre les hommes est une règle qui ne compte que des exceptions. » Ernest Jaubert