Actes-types.com : le portail des Avocats, Huissiers, Notaires...

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

Questions / Réponses Juridiques gratuites

Ce système de Questions / Réponses Juridiques met en relation les Juristes (Avocats, Notaire, Huissier ...) et les internautes désireux d'éclaircir leurs doutes vis à vis de la loi, avant même l'étape de la consultation juridique

Domaine de Droit :
Question juridique n°26584 , Mar 24, 2014
Après le décès de mon père en 2006, ma mère reste seule habitante dans la maison familiale, qui appartenait à mes deux parents. depuis 2006, aucune succession n'a été clôturée par u… lire la suite
réponses de Me CHERMAT Eric , Avocat à Paris 19eme arr. (75019)
Question juridique n°26574 , Mar 21, 2014
Suite au décès de notre père, nous apprenons ma soeur et moi que nous sommes les bénéficiaires de son assurance vie. or, nous souhaitons que cet argent revienne à notre mère. comm… lire la suite
réponses de Me CHERMAT Eric , Avocat à Paris 19eme arr. (75019)
Question juridique n°26572 , Mar 26, 2014
La mère de mon demi frère adulte handicapé placé sous l'administration judiciaire de cette dernière refuse de signer la succession pourtant validée par le juge des tutelles. a t-ell… lire la suite
réponses de TESSAUNDRY Marc , Juriste à Aulnay sous bois (93600)
Question juridique n°26527 , Mar 19, 2014
En avril 2007, mon épouse et moi avons acheté une parcelle en nature de verger appartenant à mes parents, moyennant le prix de 350 euros, et ce, devant notaire, en l'ayant, au préalab… lire la suite
réponses de Me TUSSEAU Marie Madeleine , Avocat à Paris 12eme arr. (75012)
Question juridique n°26477 , Mar 20, 2014
Mes beaux parents ont deux enfants, possédaient une maison. elle a été évaluée à 150 000 euros par le notaire au décès de ma belle mère. mon beau père est décédé en 2000, pas de success… lire la suite
réponses de Me BEY Jane , Avocat à Paris 2eme arr. (75002)

« La liberté, c’est le droit de faire tout ce que les lois permettent et si un citoyen pouvait faire ce qu’elles défendent, il n’aurait plus de liberté, parce que les autres auraient tout de même ce pouvoir. » Montesquieu