Actes-types.com : le portail des Avocats, Huissiers, Notaires...

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

Article 777 du Code general des impots
"Les droits de mutation à titre gratuit sont fixés aux taux indiqués dans les tableaux ci-après, pour la part nette revenant à chaque ayant droit :
                                                                 Tableau I
Tarif des droits applicables en ligne directe :

FRACTION DE PART NETTE TAXABLE                                   TARIF     applicable (%)

N'excédant pas 8 072 €                                                                      5
Comprise entre 8 072 € et 12 109 €                                                10
Comprise entre 12 109 € et 15 932 €                                              15
Comprise entre 15 932 € et 552 324 €                                            20
Comprise entre 552 324 € et 902 838 €                                          30
Comprise entre 902 838 € et 1 805 677 €                                       40
Au-delà de 1 805 677 €                                                                  
45

                                                                       Tableau II
Tarif des droits applicables entre époux et entre partenaires liés par un pacte civil de solidarité :

FRACTION DE PART NETTE TAXABLE                                   TARIF    applicable (%)

N'excédant pas 8 072 €                                                                 5
Comprise entre 8 072 € et 15 932 €                                          10
Comprise entre 15 932 € et 31 865 €                                        15
Comprise entre 31 865 € et 552 324 €                                      20
Comprise entre 552 324 € et 902 838 €                                    30
Comprise entre 902 838 € et 1 805 677 €                                 40
Au-delà de 1 805 677 €                                                             
45

                                                                                Tableau III
Tarif des droits applicables en ligne collatérale et entre non-parents :

FRACTION DE PART NETTE TAXABLE                                                  TARIF  applicable (%)

Entre frères et sœurs vivants ou représentés :
N'excédant pas 24 430 €                                                                                        
         35
Supérieure à 24 430 €                                                                                        
             45
Entre parents jusqu'au 4e degré inclusivement
                                                                 55
Entre parents au-delà du 4e degré et entre personnes non-parentes     
                              60


Sous réserve des exceptions prévues au I de l'article 794 et à l'article 795, les dons et legs faits aux établissements publics ou d'utilité publique sont soumis aux tarifs fixés pour les successions entre frères et soeurs."

Questions / Réponses rattachées à Article 777 du Code general des impots (4)

Question juridique n°22508 , Jun 7, 2013
628
vues
Nous sommes passé devant un notaire moi et un ami agée ( sans aucun lien de parenté)pour que j’hérite de tous ses biens à son déces(il n’a plus de famille du tout).il possede environ 120.00… lire la suite
Question juridique n°25221 , Dec 7, 2013
598
vues
Un cousin au troisième degré,célibataire,sans descendance, âgé de 88 ans,veut me faire légataire universel de l’ensemble de ses biens. il possède un appartement estimé entre 120 et 150 00… lire la suite
Question juridique n°26460 , Mar 10, 2014
612
vues
J'ai souscris une assurance vie à la date 25 août 1989. j'ai aujourd'hui 81 ans le bénéficiaire est mon neveu. je voudrais savoir quels seront les frais de fiscalités qu'il va payer ? … lire la suite
Question juridique n°27140 , May 12, 2014
677
vues
J'aimerai savoir s'il y a des frais de succession concernant ma sœur décédée? elle avait à 60 000 euros d'argent, elle était locataire. son argent me revient-il ou tout va aux imp… lire la suite

« Prouver que j’ai raison serait accorder que je puis avoir tort. » Beaumarchais