Actes-types.com : le portail des Avocats, Huissiers, Notaires...

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

Question juridique n°26734 , Apr 4, 2014
Mon mari et moi vivons avec 459.37 € par mois.
Nous avons fait un dossier de surendettement en Juillet 2012.
Nous devons passer au tribunal fin Avril pour notre situation actuelle.
Agés de 55 et 52 ans nous rencontrons de gros soucis pour trouver un emploi chacun.
La fille de mon mari a une petite fille de 4 ans.
Elle a pleuré au téléphone et réussi à émouvoir mon mari qui lui a proposé de venir chez nous alors que nous ne sommes pas en situation de l'aider.
Le père de sa fille qui est parti avant la naissance et est venue juste pour la reconnaître à un emploi.
Comment obligé sa fille à aller vers lui pour qu'il vienne en aide à son enfant car il gagne très bien sa vie?
Nous l'avons aidé financièrement pour la nourriture et ses factures pendant plus d'un an.
A une époque elle travaillait et vivait avec le père de son enfant.
Aucun d'eux n'a jugé bon de nous rembourser la somme prêtée.
Je crains que sa venue n'engendre des frais supplémentaires (nourriture pour deux + un chien).
De plus si elle trouve un emploi je n'envisage pas de garder la petite ce qui m'obligerait à renoncer à mes démarches de recherche de travail.
Qui paiera notre retraite plus tard.
J'ai déjà travaillé pour mon mari bénévolement pendant 7 ans et aujourd'hui il prend des décisions sans me consulter.
Il veut se porter garant de son futur loyer.
Que faire pour nous protéger?
Il suffit d'une larme au téléphone et elle a tout ce qu'elle veut.
Tout ce que je dis est mal pris.
Merci
720
vues
Réponse du Apr 3, 2014 3:50 PM par :
3 rue Commandant Debelle 38000 Grenoble
Bonjour Madame,

Votre situation est parfaitement compréhensible, mais relève néanmoins d'un problème d'organisation familiale.
Le mieux que vous puissiez faire est de conseiller à la fille de votre époux de saisir le Juge aux Affaires Familiales pour que lui soit accordé une pension alimentaire au titre de la contribution à l'entretien et l'éducation de leur enfant (article 372-2-2 du Code civil).
Cette démarche peut se réaliser sans Avocat, au moyen d'un formulaire Cerfa n°11530*04 disponible sur internet.
Ainsi, la pension alimentaire sera fixée par le JAF qui prendra en compte les besoins de l'un en fonction des ressources de l'autre, et qui pourra sans doute l'aider considérablement puisque vous insinuez que le père de l'enfant semble avoir des revenus conséquents.
Toutefois, vous ne pourrez vous même effectuer cette démarche ou contraindre la mère de l'enfant de le faire.

Cordialement

« Bien connaître pour mieux défendre. » Gérard Haas