Actes-types.com : le portail des Avocats, Huissiers, Notaires...

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

Question juridique n°22588 , Jun 12, 2013
Bonjour,
je suis locataire d’un appartement ouvrant le droit au APL depuis novembre 2011 pour un loyer d’environ 350 euros sommes que je payais entièrement jusqu’en mai 2012.
Les APL étant reversé à la propriétaire elle nous a alors proposé de faire la différence et donc d’effectuer un virement automatique sur son compte de 190euros( elle ne passait plus par l’agence).
Depuis cette période sans que je m’en rends compte elle me virait en fait chaque mois les APL. Elle me réclame l’argent à ce jour, somme que je ne possède pas je suis en accident du travail depuis aout 2012 passant d’un salaire de 1600 à 1000 euros je peine à vivre avec ma conjointe étudiante.
Que puis-je faire?
Suis-je obligé de payer sachant qu’elle ne m’a pas avertie?
Cordialement
492
vues
Réponse du Jun 12, 2013 1:58 AM par :
12 Avenue De Gaulle 13100 Aix En Provence


Bonjour,



Avant toute chose, sachez que dès lors qu'un contrat de bail a été conclu avec votre bailleur, vous êtes tenu au versement des loyers.

A défaut de versement desdits loyers, votre bailleur peut parfaitement vous assigner devant la juridiction compétente afin de vous contraindre au paiement des sommes dues.



De surcroît, il vous incombe de faire preuve de vigilance quant aux opérations financières qui se produisent sur votre compte bancaire.

Enfin, le fait d'avoir utilisé les aides personnalisées au logement qui vous ont été versées ne vous dispense en aucun cas de la restitution desdites sommes.



Il s'ensuit qu'aucun des faits dont vous faites mention ne constitue une cause exonératoire faisant obstacle au remboursement du montant exigé par votre bailleur.



 



Cordialement



 

« Ce ne sont pas les richesses qui rendent un État prospère, mais la justice. » Kong Tseu