Actes-types.com : le portail des Avocats, Huissiers, Notaires...

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

Question juridique n°25362 , Mar 3, 2014
Bonjour,

Je me permets de vous écrire ce message car j’ai besoin d’aide, de conseils.
Je vous expose le problème : j’ai une fille de 7 ans qui refuse de voir son père.
Je vous explique les raisons : voila pendant plus 2 ans et demi mon ex était comment dire inexistant, certes il était là physiquement mais ne s’occupait de rien, ne gérait rien, et les seules intentions qu’il avait à l’égard de ma fille et même de son fils de son premier mariage, c’était de leur crier dessus sans justificatif, sans rien ou de s’énerver contre eux, d’être irritable, et de mettre les pieds sous la table.
Il était inexistant.
Il a été suivi y a 3 ans par un psy qui a décelé des troubles bipolaires.
Le spécialiste avait mis un traitement médical qui le calmait et stoppait ses humeurs.
Mais sur un coup de tête mon ex a décidé de lui même de stopper les médicaments jugeant qu’il était normal et pas malade.
Plus d’une fois j’ai du séparer son fils et lui car il l’agrippait au coup par énervement.
Ma fille est suivie par le CMP qui m'a conseillé une assistance éducative vis-a-vis du père.
Qu'est ce que cela veut dire ?
Comment ça se passe ?
Comment protéger ma fille qui se rend malade a l’idée de rester avec son père?
Aidez moi s’il vous plait.
391
vues
Réponse du Dec 16, 2013 9:23 AM par :
45 Boulevard De Bonne Nouvelle 75002 Paris
Bonjour Madame,

La situation que vous relatez n'est sans doute nullement évidente à vivre, tout semble indiquer, en effet, qu'une mesure d'assistance éducative est la meilleure démarche à envisager.
L'article 375 du Code civil prévoit effectivement que « si la santé, sécurité ou la moralité d'un mineur non émancipé sont en danger, ou si les conditions de son éducation ou son développement, des mesures d'assistance éducative peuvent être ordonnées par justice à la requête des père et mère conjointement ou de l'un deux ».
Il vous revient de solliciter une telle mesure en démontrant la nécessité de celle-ci eu égard à la situation qu'il va vous falloir décrire et justifiée.

Il vous faut donc saisir le Juge des enfants qui aura un pouvoir souverain pour apprécier la situation et l'intérêt des enfants.
Le Juge des enfants vous auditionnera vous et votre ex-compagnon.
Il est à noter, que le ou les parents bénéficiant d'une mesure d'assistance éducative continuent en principe à exercer tous les attributs de l'autorité parentale.


Cordialement
 

« Chaque fois qu’un avocat défend la bonne cause, il y a en face de lui un autre avocat qui défend la mauvaise. » Alphonse Karr