Actes-types.com : le portail des Avocats, Huissiers, Notaires...

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

Question juridique n°24888 , Dec 10, 2013
Bonjour

Depuis son mariage,les relations avec notre fils sont à "fils tendus". sans avoir eu de gros différents qui auraient déclencher cette situation.
Depuis Juillet,mon mari aynt subi une intervention chirurgicale avec complications, notre fils a coupé toutes relations - même téléphonique - et de ce fait plus aucune nouvelle de nos petites filles .

Nous nous sommmes déplacés à deux reprises pour les voir à la sortie du collègue, Entre la 1ière et la 2ième fois, le comportement était différent, les parants ayant dû faire une leçon de morale.

Même si nous les gatons de trop ( aus dires de notre fils) souhaitant continuer à les voir, les recevoir à la maison, et surtout ne pas manquer anniversaire, fête, NOEL,quels sont nos moyens d’agir ?
N’ayant connaissance que de son lieu de travail, puis-je lui adresser un courrier ?

je souhaite vivement obtenir des informations sur mes droits et d’avance je vous en remercie

Acceptez mes sincères salutations

Mme C. BEAUDOIN
670
vues
Réponse du Nov 19, 2013 1:47 PM par :
45 rue De Bourgogne 75001 Paris
Bonjour,



Même s'ils sont dépositaires de l'autorité parentale, les père et mère ne peuvent, arbitrairement, interdire toute relation et correspondance entre l'enfants et ses grands parents.

Seul l'intérêt supérieur de l'enfant peut faire obstacle à l'exercice de ce droit.

En cela, vous n'aurez pas d'autres alternatives que de saisir le Juge aux affaires familiales du Tribunal de Grande Instance dans le ressort duquel réside les enfants, afin que le Juge fixe un droit de visite sur le fondement de l'article 371-4 du code civil.



Cordialement

« La justice est la liberté en action. » Joseph Joubert