Actes-types.com : le portail des Avocats, Huissiers, Notaires...

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

Question juridique n°24508 , Oct 29, 2013
Bonjour. J’ai été victime d’un accident de la circulation. Non responsable, ma voiture stationnée, a été percuté par une autre voiture. Le conducteur était ivre. La police est arrivé sur les lieux. Un PV a été dressé. Mon véhicule est déclaré "épave". je suis assuré au tiers.
Je suis actuellement sans véhicule, je travaille a 40km de chez moi. ma nourrice garde plus longtemps mon enfant a cause de cet incident. il me reste 1200€ de crédit auto à payer. Sans compter tous les frais déplacements et téléphoniques liés a cela (cabinet expert, police, ligne surtaxée de mon assurance)
J’ai du prendre une journée de congé sans solde (suis intérimaire) afin de gérer les démarches qui me fait perdre plus d’une centaine d’euros net sur mon salaire.
Mon assurance a fait mandaté un expert afin d’expertisé la valeur de mon véhicule : 1800 €.
Les recherches de mon côté sur la valeur de l’argus de mon véhicule est de : 4200 €.
Tout cela en plus de l’impact psychologique dû également a la mauvaise gestion de l’affaire de mon assurance.
Quels sont mes recours?
Puis-je porter plainte contre l’auteur des fait et demander des dommages et intèrets?
Puis-je contester l’avis de l’expert?
Que me conseillez-vous?
Merci pour vos réponses.
721
vues
Réponse du Oct 25, 2013 1:40 PM par :
45 rue De Bourgogne 75001 Paris
Bonjour,


S’agissant de l'indemnisation qui semble vous avoir été proposée, celle-ci peut tout à fait être contestable.

Cette contestation doit être effectuée par écrit (courrier recommandé avec AR) et précisera que vous entendez demander une contre expertise (articles L 211-9 et suivants du code des assurances).



Par conséquent, à vos frais, une contre expertise peut être diligentée  par le professionnel de votre choix .

Les frais engagés seront  remboursés si votre contrat comporte une garantie « honoraires d’expert de l’assuré ». En présence de l’expert de l’assurance, votre expert examine les dommages et tente de parvenir à un accord avec l'expert de votre assurance.



Enfin, si vous entendez demander la réparation du préjudice que vous semblez subir, outre l'indemnisation du véhicule, il sera nécessaire d'engager une action judiciaire à l'encontre de l'autre conducteur devant la juridiction compétente (en fonction du montant du préjudice), ce, indifféremment du litige vous opposant à votre assureur.

Pour ce faire, il ne serait pas inutile que vous vous rapprochiez d'un Avocat.





Cordialement

« L’égalité entre les hommes est une règle qui ne compte que des exceptions. » Ernest Jaubert