Actes-types.com : le portail des Avocats, Huissiers, Notaires...

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

Questions / Réponses Juridiques gratuites

Ce système de Questions / Réponses Juridiques met en relation les Juristes (Avocats, Notaire, Huissier ...) et les internautes désireux d'éclaircir leurs doutes vis à vis de la loi, avant même l'étape de la consultation juridique

Domaine de Droit :
Question juridique n°19222 , Feb 18, 2013
Je suis mariée sous contrat, nous avons acheté une maison à 50/50 , j ai vendue l appartement de mon mari, ce qui lui a permis de regler comptant sa part de 50% , j ai obtenu un pret de 243… lire la suite
réponses de Me HAREL Pierre , Avocat à Aix en provence (13100)
Question juridique n°26787 , Apr 15, 2014
Mon ami s'était porté caution personnelle pour un prêt qu'il avait contracté pour l'achat d'un fonds de commerce. cette société a depuis été fermée et la liquidation judiciaire et c… lire la suite
réponses de Me TUSSEAU Marie Madeleine , Avocat à Paris 12eme arr. (75012)
Question juridique n°24353 , Nov 13, 2013
J ai un credit portant mon nom debite sur mon compte. une ordonnance de jugement civil a dit que mon ex-mari assure la prise en charge de ce crÉdit or depuis septembre il a arrÊte cet pr… lire la suite
réponses de Me BELAICHE Daniel , Avocat à Paris 1er arr. (75001)
Question juridique n°25353 , Apr 3, 2014
Je suis co-emprunteur pour l’achat d’un bien immobilier dans le cadre d’un mariage. le divorce ayant été prononcé maintenant, je souhaiterais me désolidariser en payant ma part. e… lire la suite
réponses de Me BEY Jane , Avocat à Paris 2eme arr. (75002)
Question juridique n°22615 , Jun 13, 2013
Nous avons un compte joint avec mon ex conjoint (non marié, non pacsé). j’ai fait une demande de désolidarisation du compte, confirmé par lettre recommandée "ar" ainsi que demandé à di… lire la suite
réponses de Me HAREL Pierre , Avocat à Aix en provence (13100)
< Précédent 1 2 3 4 5

« La raison est un merveilleux instrument qui ne sert qu’après coup. Un criminel tue : son avocat raisonne. » Maurice Sachs