Actes-types.com : le portail des Avocats, Huissiers, Notaires...

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

Questions / Réponses Juridiques gratuites

Ce système de Questions / Réponses Juridiques met en relation les Juristes (Avocats, Notaire, Huissier ...) et les internautes désireux d'éclaircir leurs doutes vis à vis de la loi, avant même l'étape de la consultation juridique

Domaine de Droit :
Question juridique n°23499 , Sep 9, 2013
Je suis en instance de divorce. mon ex et moi avons construit une maison dont il reste encore un crédit immobilier jusqu’en 2026. je souhaiterai que mon nouveau compagnon rachète la… lire la suite
réponses de Me SAINTJAUNE Mathieu , Avocat à Paris 2eme arr. (75002)
Question juridique n°23416 , Sep 2, 2013
Je réitère ma question qui était confuse. le commerce de mon mari a des dettes importantes, pour les régler nous devons vendre notre maison (mariés en séparation de biens). 50/50 po… lire la suite
réponses de Me SAINTJAUNE Mathieu , Avocat à Paris 2eme arr. (75002)
Question juridique n°23179 , Aug 30, 2013
Et bon retour de vacances, le jugement de divorce de 2004 autorisait mon ex-femme à porter mon nom de famille jusqu’à la majorité du second enfant. nos deux enfants sont majeurs depuis … lire la suite
réponses de TESSAUNDRY Marc , Juriste à Aulnay sous bois (93600)
Question juridique n°23130 , Jul 17, 2013
Militaire en mission, ma femme a rencontré un homme, il dormait au domicile, nos enfants informé de la situation. depuis mon retour le 19/05, elle n’a pas passé une soirée avec nos enfants.… lire la suite
réponses de TESSAUNDRY Marc , Juriste à Aulnay sous bois (93600)
Question juridique n°23101 , Aug 20, 2013
Mon compagnon est en instance de divorce.il obtient la jouissance de la maison dont il doit rembourser le prêt seul.par la suite il déménage et pendant 8 mois, continue toujours de rembours… lire la suite
réponses de TESSAUNDRY Marc , Juriste à Aulnay sous bois (93600)

« Le législateur, en élaborant la loi, ne doit jamais perdre de vue l’abus qu’on peut en faire. » Victor Hugo