Actes-types.com : le portail des Avocats, Huissiers, Notaires...

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

Question juridique n°23058 , Aug 21, 2013
Le père de ma fille de 3 ans, l’a reconnu à la naissance et lui a donné son nom accolé au mien car en aucun cas je ne voulais l’empecher de voir et de s’occuper sa fille car nous sommes séparés depuis la naissance. Mais à ce jour il ne s’en est jamais occupé, ni pour l’education ni financièrement. Il ne prend aucun contact avec elle.
Comment peut ont le destituer de ses droits et retirer son nom de famille?

Merci
581
vues
Réponse du Jul 10, 2013 10:08 AM par :
12 Avenue De Gaulle 13100 Aix En Provence


Bonjour,



Avant toute chose, sachez que la reconnaissance d'un enfant est un acte permettant d'établir un lien de filiation entre l'enfant et son père et d'attribuer l'autorité parentale à ce dernier.

Il s'agit donc d'un acte d'une grande importance.



C'est pourquoi le Législateur a encadré de façon très stricte la contestation de la filiation paternelle.

En effet, ladite contestation ne peut être effectuée que par une personne qui affirme être le père de l'enfant, l'enfant ou les père et mère.

Néanmoins, cette procédure assez stricte, nécessite de démontrer que celui qui a reconnu l'enfant n'est pas le père biologique. 

Or, si l'on s'attarde à l'exposé que vous semblez faire de la situation, vous souhaiterez voire retirer l'autorité parentale à un père biologique qui ne semble, selon vos dires, manifester d'intérêt pour son enfant.



En ce qui concerne le retrait de l'autorité parentale, il vous faut savoir qu'il s'agit d'un acte d'une certaine gravité qui doit avoir pour objectif de protéger l'enfant et non de sanctionner un père absent.

Il n'est ordonné par le Juge aux affaires familiales que dans des cas de gravité tels qu'il en va de l'intérêt de l'enfant.



Vous comprendrez alors, qu'une telle démarche serait vaine.



Toutefois, rien ne vous empêche de saisir le Juge aux affaires familiales du Tribunal de Grande Instance de votre domicile aux fins d'une demande de pension alimentaire; le père étant tenu de contribuer à l'entretien et l'éducation de l'enfant.



 



Cordialement

« Il ne faut pas à l’homme une justice sans passion seulement, Il nous faut une justice sans bourreau. » Emmanuel Levinas