Actes-types.com : le portail des Avocats, Huissiers, Notaires...

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

Article L1226-14 du code du travail
"La rupture du contrat de travail dans les cas prévus au deuxième alinéa de l'article L. 1226-12 ouvre droit, pour le salarié, à une indemnité compensatrice d'un montant égal à celui de l'indemnité compensatrice de préavis prévue à l'article L. 1234-5 ainsi qu'à une indemnité spéciale de licenciement qui, sauf dispositions conventionnelles plus favorables, est égale au double de l'indemnité prévue par l'article L. 1234-9.
Toutefois, ces indemnités ne sont pas dues par l'employeur qui établit que le refus par le salarié du reclassement qui lui est proposé est abusif.
Les dispositions du présent article ne se cumulent pas avec les avantages de même nature prévus par des dispositions conventionnelles ou contractuelles en vigueur au 7 janvier 1981 et destinés à compenser le préjudice résultant de la perte de l'emploi consécutive à l'accident du travail ou à la maladie professionnelle.
"

Questions / Réponses rattachées à article L1226-14 du code du travail (2)

Question juridique n°27248 , May 22, 2014
767
vues
Salarié depuis 25 dans la même entreprise, reconnue travailleur handicapé en 2010 suite à maladie professionnelle (67% ipp), j'ai fait l'objet d'un poste aménagé suite à mon handicap … lire la suite
Question juridique n°27559 , Jun 27, 2014
5500
vues
Maître, je travaille dans ma société depuis 22 ans. le médecin de travail vient de prononcer mon inaptitude sur mon poste de travail. seulement mon employeur me propose un autre poste q… lire la suite

« La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires. » Déclaration des Droits de l’Homme