Actes-types.com : le portail des Avocats, Huissiers, Notaires...

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

Article 860 du code civil
"Le rapport est dû de la valeur du bien donné à l'époque du partage, d'après son état à l'époque de la donation.

Si le bien a été aliéné avant le partage, on tient compte de la valeur qu'il avait à l'époque de l'aliénation. Si un nouveau bien a été subrogé au bien aliéné, on tient compte de la valeur de ce nouveau bien à l'époque du partage, d'après son état à l'époque de l'acquisition. Toutefois, si la dépréciation du nouveau bien était, en raison de sa nature, inéluctable au jour de son acquisition, il n'est pas tenu compte de la subrogation.

Le tout sauf stipulation contraire dans l'acte de donation.

S'il résulte d'une telle stipulation que la valeur sujette à rapport est inférieure à la valeur du bien déterminé selon les règles d'évaluation prévues par l'article 922 ci-dessous, cette différence forme un avantage indirect acquis au donataire hors part successorale."

Questions / Réponses rattachées à article 860 du code civil (2)

Question juridique n°20070 , Feb 13, 2013
724
vues
J’ai perdu ma maman en janvier 2013 mais mon père est encore en vie. j’ai souscrit avec le notaire en janvier 1996 une donation de bâtiments agricoles + 2 ha de terrain au prix estimé … lire la suite
Question juridique n°24937 , Nov 21, 2013
795
vues
J’ai reçu par devant notaire un terrain (5000 m2 entièrement boisé) en avance sur ma part d’héritage terrain appartenant à ma mère décédée en 1986 sur ce terrain que j’ai viabilisé, … lire la suite

« Le devoir, l’honneur ! Des mots à qui on fait dire ce qu’on veut, comme aux perroquets. » Alfred Capus