Actes-types.com : le portail des Avocats, Huissiers, Notaires...

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

Article 778 du Code civil
"Sans préjudice de dommages et intérêts, l'héritier qui a recelé des biens ou des droits d'une succession ou dissimulé l'existence d'un cohéritier est réputé accepter purement et simplement la succession, nonobstant toute renonciation ou acceptation à concurrence de l'actif net, sans pouvoir prétendre à aucune part dans les biens ou les droits détournés ou recelés. Les droits revenant à l'héritier dissimulé et qui ont ou auraient pu augmenter ceux de l'auteur de la dissimulation sont réputés avoir été recelés par ce dernier.

Lorsque le recel a porté sur une donation rapportable ou réductible, l'héritier doit le rapport ou la réduction de cette donation sans pouvoir y prétendre à aucune part.

L'héritier receleur est tenu de rendre tous les fruits et revenus produits par les biens recelés dont il a eu la jouissance depuis l'ouverture de la succession."

Questions / Réponses rattachées à Article 778 du Code civil (2)

Question juridique n°23402 , Sep 2, 2013
508
vues
Je vous écris cette lettre pour vous demandez un renseignement, voilà ma maman est décèdé il y a 15 ans et mon papa est décèdé il y a 2 mois. dont je suis l’ainée … lire la suite
Question juridique n°27073 , May 6, 2014
630
vues
Suite au décès de ma maman le 07/02/14, étant dans l'incapacité physique et morale de le faire (justificatifs médicaux à l'appui) le notaire m'a demandé d'autoriser mon frère (nous so… lire la suite

« La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique. » Blaise Pascal