Actes-types.com : le portail des Avocats, Huissiers, Notaires...

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

Abattements en ligne directe
Quels sont les abattements en matière de succession?
Quels sont les différents abattements légaux ?

> Qu'en est-il de l'adoption ?
> Qu'en est-il de la représentation ?

L’abattement est le seuil en de ça duquel il n’y a pas de droit de succession, il varie en fonction du lien de parenté avec le défunt.
Quels sont les différents abattements légaux ?
Il est fixé à :
100.000 euros entre parents et enfants
15.932 euros entre frères et sœurs 
Toutefois chaque frère ou sœur, célibataire, veuf, divorcé ou séparé de corps, peut être exonéré de droits s'il :
- est âgé de plus de 50 ans au moment de l'ouverture de la succession ou atteint d'une infirmité l'empêchant de subvenir par son travail à ses besoins;
- a été constamment domicilié avec le défunt pendant les cinq années ayant précédé le décès.
7.967 euros entre tantes, oncles et neveux et nièces
Abattement spécifique pour les personnes handicapées : il est effectué un abattement de 159.325 euros sur la part de tout héritier, légataire ou donataire handicapé incapable :
- soit de travailler dans des conditions normales de rentabilité, en raison d'une infirmité physique ou mentale congénitale ou acquise,
- soit d'acquérir une instruction ou une formation professionnelle d'un niveau normal s'il est âgé de moins de 18 ans.
Cet abattement se cumule avec les autres abattements personnels.
A défaut d'abattement personnel, un abattement de 1.594 euros est opéré sur chaque part successorale.
Qu'en est-il de l'adoption ?
-    Adoption plénière : les enfants adoptés de façon plénière bénéficient du régime fiscal des transmissions en ligne directe.
-    Adoption simple : les enfants sont taxés à 60% après un abattement de 1594 euros.
Exceptions : 
-    en cas d’adoption de l’enfant de son conjoint,
-    si l’adoptant a prodigué des soins et apporté des secours non interrompus à l’adopté pendant 5 ans minimum au cours de sa minorité ou pendant 10 ans au cours de sa minorité et de sa majorité.

Qu'en est-il de la représentation ?
Lorsqu’un enfant :
-    renonce à la succession de ses parents
-    ou décède avant eux
ses propres enfants, qui le remplacent dans la succession (on parle de représentation), bénéficient de l’abattement de 100.000 €  et du tarif en ligne directe. Cet abattement se divise entre eux.
 

« La justice est la liberté en action. » Joseph Joubert