Actes-types.com : le portail des Avocats, Huissiers, Notaires...

Rechercher par :
Nom / Cabinet / Dominance / Spécialité / N° RCS / Siret / Autre…

1999
vues
La loi new-yorkaise permet la production et la vente de nouveaux exemplaires d’une oeuvre en édition limitée
Article soumis le Apr 25, 2013 10:42 AM par :
Me DEBERDT Edwin, Avocat
154 Boulevard Malesherbes 75017 Paris
Le collectionneur Jonathan Sobel avait acheté entre 2008 et 2011 plusieurs oeuvres du photographe William Eggleston. Les photographies avaient été produites à partir d'images originales, par la technique du dye transfer. La plupart d'entre elles étaient numérotées à l'aide d'une fraction. En 2012, William Eggleston mit en vente de nouveaux tirages des photographies par l'intermédiaire de la maison Christie's. Ces tirages différaient de ceux acquis par Jonathan Sobel quant à leurs dimensions, leur date et leur technique de production. Ils avaient en effet été réalisés à partir de fichiers numériques ou d'images scannées. Jonathan Sobel engagea une action en justice à l'encontre de William Eggleston afin d'obtenir des dommages-intérêts.

« Rien n’éblouit comme l’art de la parole, et c’est le plus souvent parmi les avocats qu’on rencontre les hommes qui exercent ce talent avec le plus de puissance. » Antoine Gérin-Lajoie